Youssouf Fofana a été investi coordinateur du RHDP dans la région du Béré (au nord d’Abidjan). Quelque instant seulement après son investiture, celui qui a désormais la lourde responsabilité de faire réélire le candidat du RHDP dans sa zone de compétence parle dans ce bref entretien de la visite du chef de l’Etat dans cette région, des attentes des populations.

Etes-vous prêt pour ce moment de convivialité avec le numéro 1 ivoirien quand on sait que sa visite d’Etat est imminente dans votre région?

Bien entendu ! Il y a longtemps que nous attendions cela. Nous mettrons à profit ce moment qui restera gravé dans les annales, pour démontrer notre attachement à notre allié. Chez nous, l’hospitalité est une vertu cardinale. Et nous le lui démontrerons  mais à toutes les illustres personnalités qui l’accompagneront. C’est une lapalissade que de dire que le président Ouattara est chez lui ici, ce d’autant plus qu’il demeure le président de tous les ivoiriens. Nous comptons battre le record de mobilisation d’Odienné, du moins l’avoisiner. Je tiens à le réitérer une fois de plus notre leitmotiv ici : réélire notre illustre hôte avec un taux de 99,99 %. D’aucuns diraient un score soviétique mais nous nous disons un score ‘‘ensevelissant’’.

Mankono, longtemps oublié renait. Quelles sont vos analyses ?

En effet, Mankono à l’instar de toute la région du Béré a été longtemps oublié. Tenez, ici, nous sommes dans une presqu’île qui ne dit pas son nom. C’est le seul Chef-lieu de département et je pèse mes mots, impossible d’accès par le bitume d’où qu’on vienne. Tout ou presque manque ici. Je me garderai de faire une énumération fastidieuse. Heureusement qu’avec l’arrivée au pouvoir du président Alassane Ouattara, les lignes bougent. Il nous appuie considérablement avec le programme présidentiel d’urgence (PPU) et force est de reconnaitre que notre ville, à l’instar du pays tout entier, est en chantier.

Quelles sont les  grandes aspirations de vos populations ?

Les populations attendent beaucoup de cette visite. Elles demeurent persuadées que leurs souffrances prendront fin très bientôt. Leur foi en cet homme providentiel est inébranlable. En plus du taux d’électrification en deçà de la couverture nationale, le bitume des principales voies d’accès est l’autre grand souhait de nos parents  tant il est vrai que la route précède le développement. En guise de conclusion, souffrez que je remercie et félicite votre organe qui a fait le déplacement jusqu’ici.

Entretien réalisé par Ange Andriamirado