@Informateur.info- Un engin du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) en intervention, lundi, à Yopougon suite à l’incendie d’un autobus de la Sotra a été la cible de manifestants qui l’ont caillassé obligeant les soldats de feu à suspendre leur intervention dans cette commune.

L’engin d’une valeur de 400 millions FCFA acquis le 14 août dernier pour le renforcement des capacités opérationnelles du GSPM, est “caillassé et la seule alternative pour le conducteur est de reculer” face à une “foule très hostile”, souligne une note du GSPM parvenue à Informateur.info.

Le Fourgon 41 a vu “son pare-brise avant endommagé, sa vitre latérale coté conducteur totalement soufflée et la carrosserie défoncée par endroit”, précise la note, faisant remarquer que “ces manifestants dans leurs dispositifs, ont placé des éléments embusqués qui ont continué cette attaque malsaine et incivique sur l’engin dans sa manœuvre”.

En conséquence et eu égard “au peu de moyens existants actuellement, le GSPM n’est plus en mesure d’intervenir pour des feux dans la commune de Yopougon”, conclut la note.

Charlène ADJOVI