Exif_JPEG_420

Les Rois et chefs traditionnels, membres de la Chambre nationale des gardiens de nos valeurs ancestrales, ont eu droit à un atelier de renforcement de capacités sur les objectifs du développement durable avec le ministère de la salubrité et de l’environnement, de la salubrité et du développement durable ce mardi 19 décembre 2017 à Yamoussoukro. A l’occasion, ils ont reçu un matériel de lutte contre la salubrité.
La veille du Conseil de gouvernement et des ministres qui se tiendra ce mercredi 20 décembre 2017, à Yamoussoukro, la ville natale du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, le ministère de la salubrité, de l’environnement et du développement durable, à travers son directeur général, Dr Aboua Gustave, a eu une séance de travail et d’information sur les objectifs du développement durable avec les Rois et Chefs traditionnels de Côte d’Ivoire réunis au sein de leur institution nationale basée à Yamoussoukro. Le but, c’est de leur présenter les grandes articulations du développement durable et les objectifs qui constituent l’agenda post 2015 ou l’agenda 2030. Pour le directeur général de l’environnement durable, Dr Aboua Gustave, les Rois et Chefs traditionnels sont des acteurs incontournables dans la mise en œuvre de ces objectifs en vue de concourir à la paix, la stabilité et la cohésion sociale. A l’en croire, cette séance d’information permettra à tous de mieux comprendre et cerner les objectifs du développement durable et l’implication des Rois et Chefs selon la vision du président Alassane Ouattara. Les Rois et chefs traditionnels ont été sensibilisés sur les gestes éco-responsables qui participent au renforcement du développement durable. Les 17 objectifs ODD leur ont été présentés et ils ont reçu des informations sur les activités en cours dans le cadre de la mise en œuvre de l’agenda 2030 des Nations Unies.
Les membres de la Chambre nationale des Rois et Chefs traditionnels ont eu droit a des communications portant sur : « Le développement durable, historique, définition, principe et enjeux, présentation des objectifs et leurs cibles, la feuille de route et des actions à mener. » Une visite de reboisement à la Basilique a mis fin à la séance de renforcement de capacités des Rois et Chefs traditionnels de Côte d’Ivoire. Sa majesté Nanan Amon Tanoé, président de la Chambre a salué cette initiative en indiquant que la Chambre est ouverte à tous ceux qui peuvent apporter leurs contributions au développement durable.
Joignant l’acte à la parole, l’institution a reçu des balais à pied, 50 masques et 5 paires de gangs des mains de la directrice régionale du développement et de l’environnement durable, Mme Aphing

Armand Koffi

Correspondant Régional