@Informateur.info- En exil depuis plusieurs mois, Guillaume Soro fait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par la justice ivoirienne et récemment rendu public. Si l’ancien président de l’Assemblée nationale qu’on dit désormais hors de France était quelque peu resté silencieux, il s’est fendu dimanche d’une publication sur Twitter dans laquelle il réaffirme ses positions politiques.

Chers Tous, après le brouhaha orchestré je tiens à dire aux ivoiriens et aux africains que je suis serein et résolument déterminé. Déterminé à mener le combat contre les Présidences à vie en Afrique. Notre génération ne peut abdiquer. Jamais! Sachez le combat sera dur mais nous l’emporterons. Je vous le redis “quand il est dur d’avancer sur le chemin, seuls les durs avancent et arrivent. Ne reculez pas. Ne renoncez pas car moi je ne renoncerai pas. Le combat contre les Présidences à vie et pour la démocratie méritent qu’on y consacre la vie», a écrit Guillaume Soro.

Pour l’heure, c’est le flou sur le lieu de résidence actuelle du leader du GPS. Seule certitude, Guillaume Soro n’est plus en France comme l’ont laissé entendre Emmanuel Macron et Affoussiata Bamba-Lamine. Plusieurs sources l’annoncent en Turquie quand d’autres parlent de la Belgique.

C’est donc depuis l’extérieur que l’ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo va poursuivre ses actions d’opposant à Alassane Ouattara.

Steven IBRAHIM