@Informateur.info- Les corps des quatre casques bleus ivoiriens tués dans une attaque terroriste le 13 janvier dernier au nord du Mali, dans le cadre de la MINUSMA arrivent, vendredi, à Abidjan où une cérémonie d’hommage national à ses soldats tombés au champ d’honneur est prévue, le lundi 25 janvier, à l’État-major général des Armées en présence du Président Alassane Ouattara.

L’information a donnée aux familles des victimes reçues en audience, mercredi 20 janvier, par le Général de Corps d’Armée Lassina Doumbia, Chef d’Etat-Major Général des Armées.

C’est dans une ambiance glaciale qui laissait transparaitre la tristesse que le général de Corps d’Armée Lassina Doumbia a présenté ses condoléances aux familles éplorées en les assurant de son soutien dans cette douloureuse épreuve. En outre, Il leur a expliqué les circonstances dans lesquelles leurs enfants, maris, frères, oncles, neveux ont perdu la vie : “L’engin dans lequel ils se trouvaient a marché sur un engin explosif improvisé lors d’une mission”, a-t-il rappelé.

Au cours de cette rencontre, le programme des obsèques a été communiqué aux parents des soldats tués. Ainsi, le vendredi 21 janvier “arrivée des dépouilles par voie aérienne à la Base Aérienne d’Abidjan à 17H, lundi 25 janvier 2021 : Cérémonie d’hommage national à l’Etat-Major Général des Armées en présence du Chef de l’Etat, à la suite de laquelle les dépouilles seront remises aux familles”, annonce-t-on.

Geneviève MADINA
Source: BIPA