Aux nombreuses violences et tortures, dont sont victimes les migrants stoppés aux larges des côtes libyennes, un reportage de la chaine d’information américaine, CNN, vient encore montrer la semaine dernière une scène ignoble et indigne, qui puisse exister en ce 21ème siècle. En effet, la vidéo montrait une vente de migrants subsahariens dans des marchés noirs en Libye. Après avoir visionné la vidéo, l’Union pour le progrès et le changement (UPC), a condamné cette pratique inhumaine, à travers un communiqué du secrétaire national chargé de la justice et des droits humains.
«L’UPC condamne fermement cette pratique qui rabaisse l’Afrique et l’humanité entière», mentionne le communiqué.
Le parti du président Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition burkinabè, a d’ailleurs demandé, «aux présidents africains d’user plus que des mots pour contraindre les autorités libyennes à mettre immédiatement fin à cette barbarie dans leur pays».
L’Union pour le progrès et le changement a aussi, invité ses militants de l’intérieur du Burkina-Faso et dans les fédérations de la diaspora à prendre activement part à toute manifestation pacifique et légale visant à dénoncer cette violence grave des droits humains par les Libyens.

Georges Kouamé

Articles connexes

Leave a comment