PUBLICITE


Le premier sommet Russie-Afrique s’ouvre mercredi à Sotchi. Une rencontre de deux jours qui doit permettre à Vladimir Poutine de relancer l’influence russe dans une région où Chinois et Occidentaux sont davantage présents.

Le président russe veut frapper fort. Vladimir Poutine lance, mercredi 23 octobre, le sommet Russie-Afrique, premier du genre et symbole des ambitions grandissantes de Moscou sur le continent.

Devant plusieurs dizaines de chefs d’État et de gouvernement africains, le président russe ouvre ce forum à 8 h GMT dans la station balnéaire de Sotchi avec son homologue égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, qui préside l’Union africaine.

Au programme du sommet, réplique des “forums sur la coopération sino-africaine” qui ont permis à Pékin de devenir le premier partenaire du continent, deux jours de discussions sur des thèmes allant des “technologies nucléaires au service du développement de l’Afrique” aux “minerais africains au profit des peuples d’Afrique”.

Lire la suite sur France 24

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment