@Informateur.info- 8 terroristes présumés tués et 38 suspects interpellés, tel est le bilan livré le dimanche 24 mai 2020 par l’état-major ivoirien.
Ce bilan intervient dans le cadre de l’opération Comoé menée conjointement par les armées de Côte d’Ivoire et du Burkina Faso à la frontière entre les deux pays.

«Base terroriste d’Alidougou (Burkina Faso) détruite. 8 terroristes tués, 24 suspects interpellés au BF (Burkina Faso), 14 en C.I (Côte d’Ivoire) mis à la disposition des services de renseignements», indique un communiqué de l’armée ivoirienne.

Selon l’état-major ivoirien, du matériel de combat et des outils de communication ont été saisis. Les forces ivoiriennes ont par ailleurs assuré que « la zone est sous contrôle».

L’armée ivoirienne s’est en outre félicitée « des excellents résultats obtenus grâce à la parfaite coordination entre les deux armées ».
L’opération Comoé a débuté le samedi 23 mai par les deux états-majors, s’est déroulée au nord-est de Ferkéssédougou (Côte d’Ivoire) et au sud de Banfora (Burkina).

Alfred SIRIMA