@Informateur.info- Le Niger a été endeuillé au lendemain de la fête du nouvel an. Une attaque menée par des jihadistes, samedi, dans les villages de Tchombangou et Zaroumdareye, situés à quelques encablures de la frontière malienne, a fait au moins 70 victimes.

Ce bilan a été donné par le ministre nigérien de l’intérieur qui précise que tous les morts sont des civils. Il y a eu également plusieurs blessés.

Le président nigérien, Mahamadou Issoufou, a régi ce dimanche 3 janvier en présentant ses condoléances aux familles des victimes.

“Je voudrais au nom du peuple nigérien et en mon nom propre adresser nos condoléances les plus émues aux populations de Tchombangou et Zaroumdareye, suite à l’attaque lâche et barbare de leur village. Que l’âme des disparus repose en paix et prompt rétablissement aux blessés”, a posté le chef de l’Etat sur sa pagefacebook.

Alfred SIRIMA