@Informateur.info- La Direction générale de la police nationale (DGPN) a annoncé, mercredi, l’interpellation d’un activiste milicien avec un véritable arsenal de guerre.

“Attent contre la sûreté de l’État et terrorisme : interpellation d’un activiste milicien”, lit-on sur la page Facebook de la police nationale.

La publication illustrée par quatre clichés de tenues militaires, de deux armes (kalachnikovs), des chargeurs, d’un tee-shirt blanc avec les inscriptions “peuple prends ton destin en mains” et un individu masqué, ne donne pas plus de précisions, pour des questions évidentes d’enquêtes, sur l’identité de l’homme et les circonstances de son interpellation.

Toutefois, cette prise de la police qui intervient à un jour du lancement, jeudi, de l’opération de sécurisation dénommée “Epervier 6” à l’espace échangeur de la Riviéra 2 à Cocody, est un beau coup de filet des forces de l’ordre.

Pour rappel, début février, Bernard Emié, le patron du renseignement extérieur français avait alerté, dans des propos relayés par le journal Le Point, sur les risques d’attaques terroristes au Bénin et en Côte d’Ivoire, citant le groupe terroriste islamiste, Al-Qaïda comme le commanditaire de ces attentats.

Geneviève MADINA