@Informateur.info- Alors que l’état d’urgence décrété dans les 14 provinces issues des régions du Nord, du Sahel, de la Boucle du Mouhoun, de l’Est, du Centre-Nord et du Centre-Est, il y a près de deux ans, expire le 12 juillet prochain, le gouvernement burkinabè a adopté, ce mercredi 9 juin 2021, un projet de loi portant sa prorogation  pour 18 mois.

«Cette prorogation demandée à l’Assemblée nationale participe de la volonté du gouvernement de maintenir et de renforcer la lutte contre le terrorisme», indique le porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura. Selon ce dernier cette loi permettra aux autorités administratives des régions concernées de maintenir des mesures adaptées à leurs zones de compétence dans la lutte contre le terrorisme et l’insécurité.

Faut-il le rappeler, l’adoption du projet de prorogation de l’état d’urgence intervient à quelques jours de l’attaque de Solhan, considéré comme l’assaut terroriste le plus meurtrier au Burkina Faso ces 5 dernières années. Cette attaque a officiellement fait 132 morts et 40 blessés.

Alfred SIRIMA