@Informateur.info- Au moins cinq personnes dont un prêtre du nom de Siméon Niamba ont été sauvagement abattus, ce dimanche 12 mai 2019, à Dablo, une commune rurale située dans la province de Sanmatenga.

Selon les premières informations recoupées, l’attaque aurait été perpétrée par des individus non encore identifiés qui ont incendié l’Eglise de Dablo alors que les fidèles étaient en pleine messe. L’on relève également plusieurs débits de boissons incendiés par les malfrats.

Le dimanche 28 avril dernier, une attaque similaire d’une église protestante à Djibo dans le nord du pays avait fait également six morts dont le pasteur de l’Église. La montée du terrorisme au Burkina Faso n’épargne plus même les hommes de Dieu.

Dalima Dahoué

Articles connexes

Leave a comment