Armée burkinabè

@Informateur.info- Les djihadistes continuent d’opérer et de faire des morts au Burkina Faso. Vendredi 11 octobre 2019, ils se sont encore signalés dans le Sahel. Dans la partie septentrionale du Faso, ils ont ciblé la mosquée de Salmossi.

Dans cette localité située à 23 kilomètres de Gorom-Gorom, 16 fidèles ont trouvé la mort. «13 personnes sont décédées sur le champs. 3 autres ont succombé quelques heures après avoir été évacués des suites de graves blessures par balles», a-t-on appris de sources sécuritaires locales, l’après-midi, ce samedi 12 octobre. «Les victimes sont tous des musulmans. Ils étaient en prière au sein de la grande mosquée quand la frappe a eu lieu», informait une autorité administrative locale, ajoutant que les populations fuyaient la ville pour sauver leurs vies. Et ce, malgré le renfort militaire déployé sur les lieux.

Pays naguère épargné, le Burkina Faso est la cible d’attaques djihadistes répétées depuis 2015. A ce jour, selon un bilan officiel, les frappes djihadistes ont fait plus de 600 morts et 500.000 personnes internes qui ont fui principalement les localités du Nord, de l’Ouest et de l’Est.

Alfred SIRIMA

Correspondant Informateur.info