@Informateur.info- Poursuivis pour tentative de corruption sur la personne du Maire de Ouagadougou, Armand Béouindé, dans l’affaire des 77 véhicules, le juge Narcisse Sawadogo et son co-accusé, Alassane Baguian ont été reconnus coupable des faits incriminés et condamnés à 2 ans de prison fermes dont un avec sursis et une amende de un million FCFA.

Le verdict a été rendu, vendredi dernier, à l’issue d’un procès au Tribunal de grande instance de Diébougou. Contesté, les avocats des accusés ont décidé de faire appel de ce verdict.

A (re)lire Burkina: Comment le maire de Ouagadougou a coulé le juge Sawadogo et son acolyte Baguian

Le Tribunal n’a pas retenu contre les accusés le délit de diffamation qui leur était également reprochés dans la même affaire.

Pour rappel, l’enregistrement d’une conversation téléphonique entre les mis en cause et le maire de Ouagadougou avait circulé sur les réseaux sociaux où les premiers, notamment Alassane Baguian dans un rôle d’intermédiaire, proposait au maire un arrangement en vue d’étouffer l’instruction de l’affaire des 77 véhicules qui le visait. Ce dernier avait réclamé au maire la somme de 70 millions.

Le Procureur du Faso qui s’était aussitôt saisi de l’affaire, avait ordonné la mise aux arrêts du juge Narcisse et de son acolyte en juin dernier.

Alfred SIRIMA