PUBLICITE


La communauté tidjania a célébré, autour du Cheick Abdul Aziz Sarba, le Tafsir 2017 ce samedi 21 octobre à la Mosquée Hammaliya sise à Abobo Samaké.

Combien étaient-ils ce samedi à la Mosquée Hammaliya d’Abobo Samaké pour célébrer le Tafsir 2017 ? 1000, 1500 voire 2000, à l’évidence, personne n’a voulu se faire conter cet évènement annuel. Du coup, le cadre de la cérémonie se révéler exiguë pour contenir tout ce beau monde.
Ils sont venus d’Agboville, de Soubré, de Konédougou, d’ Awanou, de Logoualé, d’Issia, de Yabayo, de Grand-Lahou, de Gnamienko et de bien d’autres contrées du pays profond où essaime la communauté tidjania pour écouter les exhortations de leur guide spirituel, le Cheick Aziz Sarba qui a présidé ès qualité le Tafsir 2017. Cette manifestation qui suit chaque année le mois saint du ramadan est l’occasion, chaque fois, pour le guide spirituel, non seulement de communier avec ses fidèles mais d’expliciter et de situer l’importance du jeûne musulman.
C’est dans une atmosphère empreinte de piété que les fidèles tidjania ont écouté à la fois les allocutions des différentes délégations et le prêche de son Eminence le Cheick Aziz Sarba qui a eu le soutien, pour cette édition, du petit-fils du guide spirituel de la communauté tidjania de l’Afrique subsaharienne. Le message du guide a tourné, pour l’essentiel, autour des valeurs de solidarité, de pardon et de paix.
L’évènement a enregistré la présence de personnalités burkinabè en Côte d’Ivoire, notamment, le Consul général, Diallo Daouda ; le président du Conseil national des Burkinabè en Côte d’Ivoire (CNBCI), Salgo Mamadou ; le président de la Chefferie traditionnelle burkinabè en Côte d’Ivoire, Naaba Woobgo.

René Ambroise Tietie

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment