Une Tabaski à deux vitesses, pour célébrer la fête du mouton, qui commémore le sacrifice d’Ibrahim (Abraham) à Dieu, qui lui a ordonné de sacrifier son fils Ismaël.

La coordination nationale des musulmans du Sénégal (CNMS) a, pour sa part, fixé la date de la Tabaski au mardi 21 août. La CNMS qui regroupe, entre autres, les ibadou rahmane, avait annoncé qu’elle célébrait la fête du mouton au lendemain d’Arafat.

Suite à la sortie de la coordination des musulmans du Sénégal (CNMS) annonçant la célébration de la Tabaski le 21 août prochain,  la commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (CNCL) est montée au créneau pour contredire cette information et annoncer que la fête de l’Aïd el-Kebir ou Tabaski sera célébrée le mercredi 22 ou jeudi 23août 2018 au Sénégal. Selon cette commission, le dimanche (19 août dernier(NDLR) marquant le 29è jour du mois lunaire va préparer le mois du Hajj. Donc le mois de la Tabaski, si la lune apparait, ce sera au 10e jour du mois lunaire vers le mercredi 22 août. Et si la lune n’apparait pas, on mettra un jour de plus, a expliqué la CNCL.

A ces dires, la coordination nationale des musulmans du Sénégal (CNMS) fait savoir ceci : «Nous ne sommes pas en Arabie saoudite. En Arabie saoudite, eux, ils ne scrutent pas le ciel pour la Tabaski, mais pour fixer le jour de ‘’Arafat’’. Alors que nous, c’est la Tabaski qui nous incombe. Nous ne faisons pas le Hajj, nous ne sommes pas liés à ce programme».

Ainsi, après la célébration de la Tabaski le mardi 21 août 2018 par une partie des fidèles musulmans du Sénégal, l’autre partie célèbre la fête de l’Aïd el-Kebir ce mercredi 22 août 2018.

Que Allah inspire  la communauté musulmane du Sénégal, afin que leurs guides spirituels, notamment les imams prennent conscience, pour trouver une solution à cette «crise».

 

Yannick Kobo