@Informateur.info- Le sous-préfet de Ziogouiné, Dieudonné N’Guessan Loukou, a posé la première pierre de quatre édifices du complexe scolaire du village de Dioulé dans l’après-midi du 7 août 2019, lors d’une double cérémonie : la 59e  commémoration de l’indépendance de la Côte d’Ivoire et la ‘’Célébration des Lumières.’’

Les filles et fils du village de Dioulé situé dans la sous-préfecture de Ziogouiné (région du Tonkpi) ont vécu une journée très festive le 7 août 2019 et pour cause.

Le village de Dioulé, l’un des 13 du canton yatin, accueillait la première fête tournante et célébrait à l’occasion la mise sous tension officielle du village.

La ‘’Célébration des Lumières’’ a rimé avec l’excellence et la remise de quatre prix portant le nom des donateurs. Il y a eu le Prix platine, du nom du ministre des Ressources animales et halieutiques dénommé : Prix Kobenan Kouassi Adjoumani composé de 10 tonnes de ciment réceptionnées par le nouveau le chef du village, Georges Bi. Ce, pour la construction d’un complexe scolaire dont la première pierre a été posée par le sous-préfet, Dieudonné N’Guessan Loukou.

Les travaux de cet édifice qui démarreront en septembre 2019 concernent une école maternelle de trois niveaux (petite, moyenne et grande session) dotée d’un centre multimédia, une cantine scolaire et la plus grande bibliothèque de la région Tonkpi.

Suivra le Prix Or portant le nom du président du conseil d’administration, fondateur de Pétro-Ivoire, Nanan Mathieu Kadio-Morokro, composé de 150 tables-bancs et de deux ordinateurs de  bureau remis au chef du village  et au directeur de l’école.

Le Prix diamant, au nom de la mutuelle des ressortissants de Ziogouiné (Mureszi) lui, est composé de fournitures  scolaires et d’une imprimante. Les fournitures scolaires ont été remises aux meilleurs élèves de chaque classe (du CP1 au CM2)  et l’imprimante au directeur de l’école.

Enfin, d’autres donateurs comme le journaliste sportif, Fernand Dédeh ont offert 5 ballons de basketball aux élèves. Le président de l’Association des éditeurs de Côte d’Ivoire (Assedi), Anges Félix N’Dakpri,  a consenti une réduction de 40% sur l’achat des fournitures scolaires à tous les élèves de Dioulé à la rentrée scolaire 2019-2020.

  • Le sens de la ‘’Célébration des Lumières’’

Pour le président du bureau exécutif de la Mureszi, par ailleurs, inspecteur général de l’Éducation nationale, Bernard Sanh, le thème ‘’ Célébration des Lumières’’ renvoie à des faits majeurs qui riment avec l’excellence, les valeurs et le développement.

Par ailleurs, hormis la mise sous tension officielle, le nouveau chef du village, Georges Bi, et nouveau chef de tribu, Emmanuel Bouh, ont été présentés à la population. Il a révélé en outre, que le village Dioulé s’est classé 1er à l’entrée en 6e et au Cepe pendant les 5 dernières années dans la région du Tonkpi. « Dioulé est dans la continuité des lumières, parce qu’il y a des doyens qui avaient encadré des jeunes devenus aujourd’hui de hauts cadres, tel Zio Moussa une icône de la presse nationale et internationale. Ce sont tous ces résultats qui apportent un éclairage dans le village », a expliqué M. Sanh.

Le député élu de Logoualé, Norbert Tokpa, quant à lui a conseillé aux filles et fils de sa circonscription électorale, et particulièrement aux membres de la mutuelle de Ziogouiné de continuer ce qu’ils ont commencé. « Le développement se fait avec l’ensemble des forces vives de la région, et les filles et fils de Ziogouiné ont compris cela. Je suis heureux de retrouver ici le conseiller du Premier ministre, chef du gouvernement, Dr Albert Flindé. Une fois à Abidjan, je vais l’approcher pour voir avec lui comment le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly peut se pencher sur le développement de notre région», a-t-il indiqué.

Le président du bureau exécutif de la Mureszi, Bernard Sanh, a salué la forte mobilisation des populations et remercié les bonnes volontés qui les ont aidés. « Nous avons des motifs de satisfaction parce qu’il y a eu une grande mobilisation des populations, traduisant l’intérêt qu’elles accordent au développement de leur nouvelle sous-préfecture. La grande mobilisation témoigne de la volonté de s’unir autour des actions de développement du président, que facilite le sous-préfet sur le terrain. Les cadres se sont déplacés  massivement à Dioulé, ce qui veut dire que nous regardons dans la même direction, à savoir assurer le développement durable de notre jeune sous-préfecture. Nous avons eu des invités de marque que nous ne cesserons de remercier, qui sont venus pour nous accompagner dans cette noble aventure de Dioulé».

Depuis sa présentation officielle le 3 février 2017, le sous-préfet Dieudonné N’Guessan Loukou avait officié de deux fêtes commémoratives de l’indépendance dans le chef-lieu Ziogouiné (août 2017 et août 2018).

Le village de Dioulé accueillait, ce 7 août 2019, la première fête tournante hors de Ziogouiné.

Une correspondance particulière

Articles connexes

Leave a comment