@Informateur.info- Un an après sa création, le Conseil des opérateurs économiques burkinabè en Côte d’Ivoire (Coebci), poursuit son implantation à l’intérieur du pays. Après l’installation de ses représentants à Yamoussoukro et à San Pedro, une délégation de la faîtière des hommes d’affaires burkinabè, conduite par son président, Moussa Ouédraogo, est attendue le jeudi 27 février 2020 à Soubré.

La délégation entend prendre langue avec les opérateurs économiques burkinabè de ce département avec qui elle va échanger sur la marche du Coebci, ses perspectives et procéder à l’installation du représentant. Objectif majeur, susciter une forte adhésion de nouveaux membres.

A(re)lire Lancement des activités du Coebci/Moussa Ouédraogo: “Arrêtons de nous diviser”

Outre la rencontre avec opérateurs économiques, la délégation du Coebci s’entretiendra avec le Consul Général du Burkina Faso à Soubré, M. Hervé Bazié. Ce dernier étant officiellement installé à la tête de la plus importante juridiction consulaire burkinabè en Côte d’Ivoire depuis le 06 juin 2019. Soubré, faut-il le préciser, concentre à lui seul 61,98% des Burkinabè vivant en Côte d’Ivoire.

Mais avant l’étape de Soubré, le président du Coebci, a rencontré dans la soirée du lundi 25 février dernier dans un grand hôtel de San Pedro, quelques opérateurs économiques de cette zone avec qui il a échangé autour d’un dîner.

Une rencontre organisée par le Pca de l’entreprise coopérative de Saint Paul (Ecsp), Dabilgou Hado Dramane qui, il faut le préciser, représente le Coebci à San Pedro.

Dalima DAHOUE