PUBLICITE


@Informateur.info- Présent à Abidjan dans le cadre d’un séjour privé, Gilbert Ouédraogo, président de l’ADF-RDA et candidat de ce parti à l’élection présidentielle 2020 au Burkina Faso a rencontré des membres de la communauté burkinabè vivant en Côte d’Ivoire.

Les échanges qui ont eu lieu à la salle de mariage de la mairie d’Attécoubé ont été le lieu pour Gilbert Ouédraogo de se livrer sur son ambition pour le Faso non sans se prononcer sur la situation sécuritaire actuelle. «Notre pays a besoin de tous ses fils. Divisés, nous ne pouvons pas gagner ce combat. Le Burkina Faso est dans la difficulté sur le plan sécuritaire et a besoin de la contribution de tous ses fils et ses filles tant au plan national qu’international», a dit le patron de l’ADF-RDA.

Gilbert Ouédraogo qui dit vouloir être fidèle à l’idéologie de son parti entend «continuer à prêcher un langage de paix». «Il faut rassembler tous les fils du pays. C’est au regard de cette situation que nous avons décidé de nous porter candidat à l’élection présidentielle», a-t-il ajouté.

S’il est candidat aux prochaines joutes électorales, Gilbert Ouédraogo assure que les intérêts du Burkina Faso priment sur son ambition.

«Notre parti a toujours été un parti de paix. Le plus important pour n’est pas d’arriver au pouvoir mais que ce soit une personne consciencieuse et respectable qui soit à la tête du pays. La situation au Burkina Faso demande le concours de tous», a indiqué celui qui dit avoir un programme qui court jusqu’à l’horizon 2050.

Secrétaire général de la section ivoirienne de l’ADF-RDA, Mamadou Savadogo a, pour sa part, invité le candidat à la présidentielle à placer la sécurité et la santé au cœur de son programme. «Que ses vœux pour 2020 soient réalisés», a-t-il souhaité.

Notons que d’autres partis tels que le CDP, la NAFA et l’UPC étaient présents à cette rencontre qui a également vu la participation des chefs de communautés et de représentants de la société civile. Les Burkinabès présents dans la salle ont quasi-unanimement appelés Gilbert Ouédraogo à œuvrer pour que le vote de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire soit une réalité en 2020.

Abraham KOUASSI

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment