PUBLICITE


Plusieurs centaines de femmes réunies au sein de la fédération des femmes leaders d’associations burkinabè en Côte d’Ivoire (FFLAB-CI) ont donné leur sang, au cours d’une cérémonie organisée à cet effet, ce samedi 14 juillet 2018, à l’institut national de la santé publique d’Adjamé. Et ce, en collaboration avec le centre national de transfusion sanguine (CNTS).
“Au regard des difficultés énormes rencontrées par le CNTS pour faire face aux sollicitations du sang par les patients, la fédération que je préside, ne pouvait être indifférente. Ce sont les femmes qui donnent la vie et nous ne voulons plus qu’elles perdent la vie à cause du manque de sang” a expliqué Madame Sinan Lamoussa Ouédraogo, première responsable de la FFLAB-CI, le sens de la cérémonie du don. Une vaste campagne de collecte de sang que sa fédération a bien voulu organiser en partenariat avec le CNTS.

 

Selon Sinan Ouédraopo, c’est une grande première en Côte d’Ivoire, qui va se traduire par une caravane à travers le district d’Abidjan, dont le top départ est donné ce samedi 14 juillet à l’INSP d’Adjamé. Ainsi, au cours des prochains mois de cette année, “nous allons poursuivre cette action à travers les communes d’Abidjan pour «récolter» entre 2000 et 5000 poches de sang, telle est notre prévision”, a annoncé la présidente de la Fflab-CI. Avant de regretter le fait que : «Les femmes ne contribuent qu’à hauteur de 20% dans la collecte de sang, alors qu’elles sont nombreuses à perdre la vie par manque de sang lors des accouchements».

 

Dans son adresse, la présidente de la fédération des femmes leaders d’associations burkinabè en Côte d’Ivoire, Sinan Lamoussa Ouédraogo, s’est aussi montrée préoccupée par l’atmosphère sociopolitique actuelle. C’est pourquoi elle a souhaite la paix et la cohésion sociale entre les personnes qui vivent en Côte d’Ivoire, leur terre d’accueil, et surtout dans sa communauté burkinabè où il ya beaucoup de divergences.

 

Quant au directeur du CNTS, il à saluer cette action noble et inestimable de cette fédération, et a pris l’engagement de les accompagner partout où elles iront.
Cette cérémonie de don de sang a enregistré la présence de nombreuses personnalités, notamment docteur Koné Seydou, représentant le ministre de la santé et de l’hygiène publique, M. Issa sanogo, 2è adjoint, représentant le maire d’Adjamé Youssouf Sylla, Mme Adja Koné Assita, 6è adjoint au maire d’Adjamé, marraine de la cérémonie, ainsi que la présence de l’imam Amadou Tidjane Traoré, en qualité de parrain de la cérémonie.

 

 

Yannick Kobo

 

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment