@Informateur- Vice-présidente du Front populaire ivoirien (FPI), Simone Gbagbo a conduit la délégation de son parti à Adzopé à l’occasion de la cérémonie organisée en hommage à Léon Emmanuel Monnet.

C’était le samedi 27 octobre 2019. En présence des parents du désormais ex-exilé, l’ancienne Première dame à qui on prête des intentions de candidature à la présidentielle d’octobre 2020 a assuré que le FPI sera bien présent lors des prochaines élections en Côte d’Ivoire.

« Nous serons à toutes les élections », a déclaré l’ancienne députée d’Abobo. Cependant, Simone Gbagbo à l’instar des responsables politiques de l’opposition ivoirienne estime qu’il faut une autre Commission électorale indépendante pour conduire ces élections.

« Mais cette CEI n’est pas bonne, a-t-elle affirmé. Il faut une CEI consensuelle, un découpage électoral accepté de tous ». Face aux parents de l’ancien ministre des Mines, l’épouse de l’ancien président ivoirien a donné des nouvelles de Laurent Gbagbo. A l’en croire, il « reviendra très bientôt au pays ».

En outre, la vice-présidente du FPI a émis le vœu lors de cette cérémonie, de voir « tous les exilés rentrer en Côte d’Ivoire ».

 

Abraham KOUASSI