@Informateur.info- On ne la présente plus dans le milieu du showbiz burkinabè. Nourat a franchi l’étape de la conquête du public «le plus compliqué» au monde. Sa créativité et son talent sont également connus de tous mais ce qui est le plus frappante chez cette «lionne» du micro, c’est sa grande simplicité et l’image de femme digne qu’elle projette d’elle-même.

Simplement habillée mais dans la totale pudeur au couleur de l’Afrique et de son genre musical le reggae, Nourat est l’une des rares artistes en vogue qui allie créativité, succès, simplicité et pudeur. Elle découd avec l’image de mégalomanie prétentieux constatée chez certains artistes habitués à exhiber leurs biens aux yeux de leurs fans pour forcer le respect ou des jeunes artistes passés maitres dans l’exhibitionnisme (…)

Pour elle, la seule chose qui compte, c’est le succès de ces chansons et en la matière l’artiste y travaille sans relâche. En équipe avec ses frères «d’armes les Lions» ses journées sont partagées entre le studio, la scène et les salles de répétions.

Avec un rapport assez bien maitrisé des réseaux sociaux Nourat est la preuve que l’on peut être une artiste à succès et avoir la tête sur les épaules. Après son tube à succès “Burkina Solda” en soutien aux FDS engagés dans la lutte contre le terrorisme, Nourat et les Lions sont en studio pour le bonheur des mélomanes. Un futur opus qui fera sans doute des merveilles au-delà des frontières du Burkina Faso.

Alfred SIRIMA