@Informateur.info- De janvier à avril 2020, les statistiques de la sécurité routière font état de 3846 cas d’accidents enregistrés dont 53 décès à Ouagadougou, la capitale burkinabè.

Selon la Police nationale qui livre ces statistiques,  plusieurs de ces accidents sont dûs, entre autres, à l’excès de vitesse et au non-respect des feux tricolores.

Pour rappel, les services de Police du Faso ont dénombré au cours de l’année 2019,

 12499 cas d’accidents dans la seule ville de Ouagadougou, avec malheureusement 168 personnes décédées.

Geneviève MADINA