@Informateur.info- Le Groupement Ivoirien des Professionnels de la Sécurité Electronique (GIPSE) a ténu, ce jeudi 23 mai 2019 à Marcory, sa 4ème assemblée générale ordinaire. Au cours de cette rencontre qui a réuni plusieurs patrons de services de sécurité, le GIPSE a dressé le bilan des activités de l’année 2018 et défini les attentes de cette année 2019.

Selon son président, Serge Lecompte, sa structure a pris part en 2018 à plusieurs forums, notamment Afrisques où des modules sur la sécurité électroniques des entreprises et la protection incendie ont été dispensés. Le Groupement a, par ailleurs, salué et encouragé le sérieux de ses membres. Toute chose qui a permis la finalisation du label qualité GIPSE qui entre en vigueur cette année. «Pour obtenir et avoir le droit d’utiliser ce label, les entreprises membres doivent être signataires de la charte éthique, remplir les conditions administratives permettant d’être membre de l’association et être à jour de leurs cotisations», a indiqué Serge Lecompte. Ce label, faut-il le préciser, confère davantage au groupement une notoriété dans son domaine d’activité.

Pour l’année 2019, le GIPSE veut se donner une place de leader dans la question de la sécurité électronique et incendie des entreprises. «Nous sommes en parfaite collaboration avec l’ARTCI (Ndlr : Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire) pour le suivi de la mise en place des nouvelles réglementations dans les domaines de la vidéosurveillance et de la biométrie dans le cadre de l’application de la loi sur le traitement des informations personnelles», a annoncé le président.

Pour Bernard Bonané, 2ème vice-président du GIPSE, il faut travailler à faire connaitre davantage la structure et surtout veiller à utiliser les bonnes méthodes de sécurité électronique. «Il faut que tous ceux qui veulent exercer dans le domaine de la sécurité électronique puissent exercer selon les textes», a t-il préconisé.

Le Groupement des Sapeurs Pompiers Militaires (GSPM) et l’ARTCI ont pris également part à cette assemblée où ils ont respectivement apprécié leur collaboration avec le GIPSE. Ces structures partenaires ont exhorté et le GIPSE à poursuivre leurs efforts dans le sens du professionnalisme dont il fait preuve depuis sa création.

César KOUAME

Articles connexes

Leave a comment