@Informateur.info- Présente au Salon d’Agriculture et des Ressources Animales d’Abidjan (SARA 2019), la Société Coopérative de Négoces des Produits Agricoles (SCINPA) dont le stand au pavillon B connait une attraction particulière depuis le début du salon, épate les visiteurs par ses produits, notamment, le café 100% robusta baptisé ‘’Agbo Café’’ décliné en deux variétés (nature et gingembre) et le chocolat de plusieurs variantes.

Ce lundi 25 novembre, soit trois jours après le début du SARA qui prendra fin le 1er décembre prochain, notre passage au stand SCINPA coïncide avec la prestation en live de l’artiste musicien Didier Bilé, l’un des précurseurs du Zouglou, sur les lieux. C’est un ami de longue date du PCA de la SCINPA, Moussa Sawadogo, venu le soutenir, apprenons-nous. L’artiste revisite ses morceaux à succès dont ‘’Gbokolo Koffi’’ des années 90 au grand plaisir des visiteurs du stand qui n’en demandaient pas mieux pour se faire expliquer, entre deux prestations de l’artiste,  les différents produits de la SCINPA par de charmantes hôtesses et le chef chocolatier André Bayala, sous le regard bienveillant du PCA Sawadogo et de la Miss District d’Abidjan 2019, Sarah, invitée d’honneur de la coopérative.

A(re)lire Transformation du café/Agboville: La Coopérative Scinpa met au point deux nouveaux produits

Selon donc, Alain Bayala, la qualité des produits phares, le binôme café-cacao, de la SCINPA, est au centre de ses préoccupations. La SCINPA qui a obtenu la certification UTZ en 2010 puis la certification Fairtrade en 2015, conduit des activités de recherche et de développement autour de la transformation artisanale des produits locaux et leur commercialisation.

’Nous avons lancé  notre marque de café 100% robusta nommée Agbo Café qui se décline en deux variétés que sont le café nature et le café gingembre ainsi que le chocolat décliné en plusieurs variétés’’, confie M. Bayala. Maitre d’œuvre du chocolat SCINPA, bien prisé par les visiteurs, il explique que ‘’ le chocolat au lait est de l’ordre de 36% et le chocolat noir à 75%’’, insistant sur la qualité de séchage des fèves de cacao ‘’pour produire un excellent chocolat comme celui de la SCINPA’’.

Pour Mme Bintou Traoré, une visiteuse qui s’est procurée une bonne quantité pour sa progéniture, ‘’le chocolat comme les fèves de cacao conditionnées de la SCINPA sont d’excellentes qualités et j’exhorte les consommateurs ivoiriens à expérimenter ces différents produits de cette coopérative’’, apprécie-t-elle. Mme Traoré ne croit pas si bien dire car, la SCINPA en tant que coopérative, ambitionne de faire la transformation de ses produits café et cacao. ‘’Pour l’instant, nous visons le marché local où la demande est forte avant d’explorer le marché sous régional et international’’, projette André Bayala.

En 2019, la SCINPA basée à Agboville (78 km à l’Est d’Abidjan) compte 3.240 membres exploitant 8179 ha de cacao pour une production de plus de 8000 tonnes de fèves.

Geneviève MADINA