@Informateur.info- Les planteurs sont parmi les plus pauvres du pays dont le succès, dit-on, repose sur l’agriculture. Dans cet entretien à la faveur du SARA, le Chercheur Bastien Sachet, CEO d’Earthworm Foundation, propose des solutions innovantes et pragmatiques visant à contribuer à l’amélioration des conditions de vie des planteurs et au recouvrement du couvert forestier ivoirien.

A Earthworm Foundation, explique M. Sachet, des projets concrets visant à comprendre les chaînes de valeur du cacao et de l’huile de palme ont été réalisés dans la région de Soubré avec 3000 planteurs.”Après avoir constaté d’énormes pertes dans la collecte des régimes de graine, nous avons travaillé à optimiser ces pertes pour livrer à l’usine environ 25% de cette spéculation. Ce qui est au bénéfice du producteur et de l’usine et on a moins de gâchis”, assure-t-il.

Avec Airbus, Earthworm Foundation a travaillé au suivi et au monitoring des forêts par satellite. ”La solution déployée est une innovation technologique dénommée Starling qui combine images satellitaires optiques et radar de haute résolution. Avec cette technologie, nous avons travaillé, main dans la main, avec la SODEFOR (Société de développement des forêts) pour être plus précis dans le suivi de la dégradation forestière”, renseigne Bastien Sachet.

Grâce à cette technique, ”nous avons établi des diagnostics pour avoir une connaissance exacte de l’état la forêt classée de Cavally”, indique-t-il faisant remarquer que les informations collectées ont permis à la SODEFOR de mener des actions efficaces (patrouilles ciblées, destructions de plantations, etc.). ”Aujourd’hui, le taux de déforestation de la forêt de Cavally a baissé de 7,4%. Des plantations détruites, il y a un an, sont devenues des jachères hautes de 2 mètres”, se réjouit le chercheur.

Earthworm Foundation est une organisation à but non lucratif motivée par le désir d’exercerun impact positif sur les relations entre les personnes et la nature, en agissant dans les chaînes de valeur des entreprises.

Geneviève MADINA