@Informateur.info-  La Côte d’Ivoire veut développer son industrie pharmaceutique. Cet engagement fait suite à l’atelier sur la fabrication des médicaments dans l’espace CEDEAO, qui s’est tenu du 12 au 13 novembre derniers à Abidjan. A l’occasion, Eugène Aka Aouélé, ministre de la santé et de l’hygiène publique, a indiqué que «l’industrie pharmaceutique est une priorité pour le gouvernement. D’où la présence de la coordination régionale dudit projet à Abidjan. Ce qui démontre aussi la détermination du pays, à donner une place importante à l’industrie pharmaceutique dans son plan de développement».

 

Selon les organisateurs, cette rencontre vise à donner plus d’élan à la production locale, ainsi qu’aider les entreprises pharmaceutiques de la sous-région, à résoudre leurs difficultés de développement liées au contexte et aux conditions qui ne sont pas favorables. «Cela permettra aux acteurs régionaux d’être plus efficaces pour mettre à la disposition et à proximité des populations, des médicaments de qualité à moindre coût», ont-ils indiqué.

 

Cet atelier relatif aux bonnes pratiques de fabrication (BPF) pour les industries pharmaceutiques de la CEDEAO, a été initié avec l’appui de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), dont le représentant résident en Côte d’Ivoire est Tidiane Boye.

 

Yannick Kobo