@Informateur.info- Par la voix de son avocat, Me Rodrigue Dadjé, Simone Gbagbo, 2ème vice-présidente du Front populaire ivoirien (FPI- tendance proche de LaurentGbagbo), a apporté un démenti formel sur son implication dans la création d’un parti politique dont l’ex-Première dame serait l’initiatrice. Ci-dessous le communiqué intégral de son conseil.

“Le 11 Février 2021, une personne se faisant identifier comme « Angeline Linda Akmel» a fait une publication sur Facebook dans l’Observatoire Démocratique en Côte d’Ivoire Relais 4 » comme suit :”Les amis de Simone réunis ce jour à la Riviera-Attoban ont décidé de lancer leur parti politique après les élections législatives. Simone prendrait la tête du parti, lequel parti pourrait s’appeler ‘’Rassemblement national‘’ ou ‘’La Côte d’Ivoire Unie’’. Nous y reviendrons avec plus de détails”.

A cette publication est rajoutée une photo de Madame Simone Ehivet Gbagbo.

Madame Simone Ehivet Gbagbo tient à informer l’opinion nationale et internationale, qu’elle ne connait pas d’amis qui seraient en train de lancer un parti dont elle prendrait la tête, encore moins dont elle deviendrait membre.

Madame Simone Ehivet Gbagbo demeure membre fondateur et toujours deuxième Vice-Présidente du Front Populaire Ivoirien.

Fait à Abidjan, le 13 Février 2021

Maître Ange Rodrigue Dadjé

Avocat de Madame Simone Ehivet Epouse Gbagbo”