PUBLICITE


@Informateur.info- «Bonne gouvernance, et équité sociale pour une nation forte et prospère», est le thème de la célébration du 58è anniversaire de l’accession à l’indépendance du Burkina Faso, qui a lieu ce mardi 11 décembre 2018 à Manga. En prélude à cette commémoration, le président Roch Marc Christian Kaboré, a livré un message à ses compatriotes depuis Manga.

 

Reconnaissant que son pays a été éprouvé au plan sécuritaire, par ce qu’il qualifit de ‘’barbarie terroriste’’, le président Roch Kaboré appelle à l’union inclusive de tous les fils du Faso. «Face à cette guerre que nous imposent les forces rétrogrades et obscurantistes, il nous faut faire preuve de solidarité et plus que jamais nous rassembler autour de l’essentiel. Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble dans le respect de nos différences et de notre diversité», a-t-il insisté.

 

A l’endroit de tous les enfants dont la scolarité a connu des perturbations du fait des menaces terroristes, le chef de l’exécutif a tenu à rassurer les parents et les enseignants en ces termes : «Je veillerai à ce que l’accès de tous les enfants à l’école soit assuré sur l’ensemble du territoire national».
Se référant au thème du 58è, Roch Kaboré dira qu’il est une interpellation collective à un Burkina résolument tourné vers une gouvernance vertueuse qui assure à tous et à chacun l’équité, la justice et l’espoir. Cependant il reconnait qu’en la matière, des défis importants restent à relever, pour être en phase avec le besoin légitime de justice sociale et de transparence.
«J’engage le gouvernement, les organisations de la société civile et chaque Burkinabè à assurer chacun sa part de responsabilité pour faire de la bonne gouvernance et de l’équité, des réalités concrètes aux plans politique, administratif et économique»,a indiqué le président burkinabè.

 

Yannick KOBO

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment