Soro Kanigui

@Informateur-info La crise à l’intérieur du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI) a pris une nouvelle tournure. De fait, le mardi 6 octobre 2020, une Assemblée générale extraordinaire a décidé du débarquement de Soro Kanigui de son poste de président du parti. Présidée par Issiaka Coulibaly, Secrétaire général du RACI, la rencontre a conclu que Soro Kanigui qui aurait décidé de tourner le dos à Guillaume Soro s’est rendu coupable de «trahison».

«Le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire décide de retirer sa confiance et de démettre Soro Kanigui Mamadou pour atteinte à l’unité du Parti. Le directoire met fin à l’intérim du vice-président Issiaka Soumahoro. Par conséquent le directoire abroge toute décision signée par ledit vice-président», a déclaré Issiaka Coulibaly.

La réunion qui était élargie à plusieurs organes du parti a par ailleurs décidé que le Secrétariat général du parti sera en charge de la gestion des «affaires courantes».

Muet depuis sa sortie de prison, Soro Kanigui a, quant à lui annoncé en début mardi qu’il entend prendre la parole le 13 octobre prochain «en tant que président du RACI». Le parti semble dès lors se diriger vers un bicéphalisme.

Steven IBRAHIM