@Informateur.info- Vingt-quatre heures après l’officialisation de la démission de Daniel Kablan Duncan de ses fonctions de Vice-président de la République, la toile grouille d’informations annonçant les départs (?) prochains du parti présidentiel (RHDP) des cadres transfuges du PDCI, notamment, le ministre Patrick Achi, Secrétaire général de la présidence et Kobena Kouassi Adjoumani, ministre de l’Agriculture, par ailleurs, porte- parole du RHDP qui a démenti la rumeur le concernant.

Alors que le Secrétaire général de la Présidence de la République, Patrick Achi, rendait un hommage au défunt Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, décédé le mercredi 8 juillet, il est annoncé, mardi, sur le départ par les réseaux sociaux. Comme le natif de la Region de la Mé, son collègue Kouassi Kobena Adjoumani est cité comme partant du Rassemblement des houphouétistes pour la paix et la démocratie (RHDP, parti au pouvoir).

La réaction du fondateur du mouvement “Sur les traces d’Houphouët-Boigny”, du nom du premier président de la Côte d’Ivoire moderne, ne s’est pas fait attendre. Dans une publication sur sa page officielle Facebook, le ministre de l’Agriculture a marqué sa “surprise” de lire un post sur les médias sociaux annonçant “mon départ du RHDP” à la suite de la démission de M. Duncan.

“Mon engagement au RHDP ne s’inscrit pas dans le cadre d’un soutien à un individu, mais par conviction à l’idéal houphouétiste incarné par l’homme de vision qu’est le Président Alassane Ouattara”, a-t-il clarifié, avant de dénoncer “les méchancetés et l’indécence” des colporteurs de fausses informations qui auraient pu “nous accorder le temps de faire notre deuil avant de lancer contre nous de telles bassesses”, s’est indigné Kobena Kouassi Adjoumani.

Lundi, un communiqué de la présidence de la République annonçait la démission de Daniel Kablan Duncan, fondateur du courant PDCI-Renaissance, de la Vice-présidence de la République.

Geneviève MADINA