@Informateur.info- La démission du ministre des Affaires étrangères Marcel Amon-Tanoh, la promulgation de la loi modifiant la Constitution de 2016 et la pandémie à coronavirus se partagent la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, vendredi, sur l’ensemble du territoire national.
 
La case RHDP en feu : ‘’Amon-Tanoh dit non à Gon et claque la porte à Ouattara’’, affiche Le Quotidien d’Abidjan qui croit savoir ‘’les raisons de sa démission’’. ‘’Amon-Tanoh a-t-il démissionné sans la caution de Duncan ?’’, interroge Le Nouveau Réveil.
 
En pleine guerre contre le Covid-19, avance L’Intelligent d’Abidjan, ‘’ un proche du président Ouattara rend publique sa démission’’, parlant du désormais ex-ministre des Affaires étrangères. Le Sursaut révèle ‘’ce que cache la démission d’Amon-Tanoh’’ soulignant ‘’l’embarras’’ de Ouattara.
 
Gouvernement Gon III : ‘’Amon-Tanoh démissionne et parle’’, titre L’Inter qui rapporte ‘’ce qui a motivé l’engagement politique’’ du ministre démissionnaire à coté de Soir Info qui croit savoir ‘’les raisons profondes de la démission d’Amon-Tanoh’’. Observant que le régime est dans la tourmente, Notre Voie annonce, également, que ‘’Amon- Tanoh démissionne et parle’’.
 
Ce qui fait dire à Générations Nouvelles que ‘’Amon-Tanoh claque bruyamment la porte…’’. Réagissant à la démission du ministre des Affaires étrangères, Guillaume Soro en exil en France, estime que ‘’le château de cartes s’écroule’’, rapportent Le Nouveau Courrier et Générations Nouvelles.
 
La promulgation par le Président de la République, Alassane Ouattara, de la loi modifiant la Constitution de novembre 2016 a, également, retenu l’attention de la presse locale.
 
A ce propos, Fraternité Matin et Le Jour Plus informent que ‘’le Président de la République a signé, hier, l’acte de promulgation de la loi constitutionnelle’’ sur la révision de la Constitution. Ce qui fait écrire à Le Patriote que ‘’la loi promulguée, hier’’.
 
Avec la promulgation, hier, de la nouvelle Constitution et le changement annoncé du Code électoral par ordonnance, dénonce Le Nouveau Réveil, ce sont ‘’deux autres décisions antidémocratiques de trop’’ de Ouattara. N’empêche, Le Matin jubile que ‘’la nouvelle Constitution a été promulguée, hier’’. D’où ce titre de Soir Info : ‘’la nouvelle Constitution entrée en vigueur, hier’’.
 
Pour l’Héritage, ‘’Ouattara veut supprimer le 2è tour de la présidentielle’’ en annonçant ‘’le changement du Code électoral par voie d’Ordonnance’’.
 
La lutte contre le coronavirus alimentent, encore, les colonnes des tabloïds ivoiriens.
Ainsi, Soir Info dénonce ‘’la violation’’ des mesures de protection en situant ‘’la responsabilité de l’Etat et des populations’’. Le journal Aujourd’hui déplore, pour sa part, le manque de ‘’chloroquine, cache-nez, d’argent et un pays démuni face au coronavirus’’. Pour Le Matin, les consignes de prévention de la propagation de la maladie sont ‘’difficilement respectées’’.
 
Ce qui a, certainement, amené le gouvernement, selon Le Patriote, à lancer ‘’un appel à la prise de conscience des Ivoiriens’’. Le ministre de l’Administration du Territoire, ‘’Sidiki Diakité engage les rois et chefs’’, ajoute le confrère.
 
Notre Voie informe que ‘’Affi N’guessan se prononce demain’’ sur la lutte contre la pandémie à coronavirus là où le FPI, parti de Laurent Gbagbo ‘’fait 5 propositions’’, selon Le Quotidien d’Abidjan. Selon les analyses d’un expert, ‘’il faut craindre le pire en Côte d’Ivoire’’, rapporte Le Nouveau Réveil. Pour Fraternité Matin, il urge de ‘’renforcer le respect strict des mesures de prévention’’.
 
Geneviève MADINA