@Informateur- Quelques heures après l’atterrissage manqué de Guillaume Soro à l’aéroport d’Abidjan, Alain Lobognon, proche de l’ancien président de l’Assemblée nationale a animé une conférence de presse ce lundi 23 décembre 2019.

A cette occasion, le député de Fresco a mis en cause les autorités aéroportuaires ivoiriennes. « Ce sont les autorités aéroportuaires de Côte d’Ivoire qui ont empêché que l’avion atterrisse par des moyens détournés », a indiqué Alain Lobognon qui a précisé que Guillaume Soro « fera une déclaration dans la journée ».

« Depuis le 19 décembre, nous avions l’autorisation d’atterrir à Abidjan et c’est pour cela que le 19 nous avons annoncé que Soro rentre en Côte d’Ivoire le 23. L’avion était en l’air lorsque les plans ont changé. Nous avons un document qui confirme que l’avion ne pouvait plus se poser en Côte d’Ivoire. C’est sur cette base que la décision a été prise de dérouter l’avion au Ghana Il y a une note écrite qui a été communiquée ».

Lire aussi: Attendu à Abidjan: Guillaume Soro finalement en route vers le Ghana

La conférence qui s’est tenue après des échauffourées entre les partisans de Guillaume Soro et les forces de l’ordre a duré seulement quelques minutes pendant lesquelles Alain Lobognon s’est également dit « triste de constater qu’un citoyen ivoirien ait été empêché de rentrer dans son pays ».

« M. Soro a été surpris de voir son avion atterrir au Ghana parce qu’il devait atterrir à l’aéroport d’Abidjan », a-t-il ajouté.

Steven IBRAHIM