Hamed Savadogo

@Informateur.info- Président de la plateforme Effort de Paix, une organisation qui fait du dialogue et du compromis le ciment de la cohésion sociale et de l’intégration africaine, Hamed Savodogo tient au retour des exilés burkinabè sur la terre de leurs ancêtres.

Pour se rendre utile à son pays et  aider les autorités, ce leader dont plusieurs fait d’armes attestent de ses convictions et de son altruisme, a entrepris dans la discrétion, ce mois de février 2021, de solliciter l’implication des chefs d’Etat dans la plaidoirie pour le retour des exilés notamment l’ancien président Blaise Compaoré qui vit en Côte d’Ivoire depuis novembre 2014.

L’offensive du jeune leader, selon nos informations, devrait le conduire notamment en Guinée équatoriale et au Ghana. Le président Ghanéen Nana Addo, étant le président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Interrogé sur sa démarche, le président de la plateforme Effort de Paix n’a pas souhaité s’étaler dans la presse pour dit-il “donner aux chefs d’Etat, notamment le président Ghanéen qui pourrait dans les mois à venir conduire une mission de bons offices au Burkina une réelle chance de réussir cette mission”.  Précisant que “cette fois-ci, il ne s’agit pas de ma petite personne mais de l’intérêt supérieur du Burkina Faso“.

Hamed Savadogo a sans doute été bien inspiré, mais réussira t-il ce coup là? Les mois à venir et d’éventuels rencontres officielles ou officieuses entre les chefs d’Etat cités et le président du Faso nous situeront.

Charlène ADJOVI