@Informateur.info- L’office nationale de l’état civil et de l’identification (ONECI) a récemment lancé l’opération de renouvellement des cartes nationales d’identité.

Attendue depuis plusieurs années par les Ivoiriens, cette opération fait cependant couler beaucoup d’encre et de salive.

Ils sont nombreux les Ivoiriens qui se plaignent du faible nombre (118) de centres dédiés à l’enrôlement. Mais, surtout du coût du timbre nécessaire à l’établissement de la carte fixé à 5000 Francs.

Parti au pouvoir en Côte d’Ivoire, le RHDP semble avoir trouver la parade pour permettre à ses militants de bénéficier d’une CNI sans débourser les 5000 francs.

En effet, le parti d’Alassane Ouattara “offre” dans certaines localités ces timbres à ses militants.

Le dernier cadre du parti à s’être lancé dans cette opération est Jean-Louis Moulot, maire de Grand-Bassam.

Il a annoncé le samedi 22 février 2020 que les “200 premiers militants du RHDP” inscrits sur les listes de son parti à l’occasion d’un enroulement lancé bénéficieront gratuitement de la carte.

Quelques semaines auparavant, c’était le Conseil régional du Poro, région d’origine du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui annonçait “offrir” également le timbre à ses habitants.

Ces actes de “générosité” des cadres du RHDP en plus de poser un problème évident d’éthique, vont glisser dangereusement l’opération de renouvellement des cartes d’identité sur le terrain de la politique politicienne.

En agissant ainsi, le parti au pouvoir conforte dans leurs positions ceux qui estiment qu’il entend manœuvrer afin d’être sûr que ses militants seuls seraient les plus nombreux inscrits sur la liste électorale transformant une banale opération d’identification des citoyens d’un pays en une sorte de match préliminaire avant les élections.

Bon nombre d’Ivoiriens ont besoin de leur CNI pour accomplir les actes de la vie de tous les jours sans forcément être obnubilés par la prochaine présidentielle.

Il serait peut être temps de tirer la sonnette d’alarme afin que cette opération reste principalement un acte administratif.

Steven Ibrahim