Sur instruction du gouvernement ivoirien, les opérateurs de la téléphonie mobile, ont entrepris une autre opération de ré-identification des populations ivoiriennes abonnées à leurs réseaux.

Ces opérations de ré-identification des abonnés  des services de télécommunication nécessitant des documents, il est rappelé aux ressortissants burkinabè, que les documents d’identité biométriques délivrés par les autorités burkinabè sont valables pour cette opération d’identification. Il s’agit notamment de la carte consulaire délivrée par les Consulats du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, de la carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) et du passeport.  L’information a été donnée par le biais d’un communiqué de l’Ambassade du Burkina Faso en Côte d’Ivoire.

Selon le communiqué «les détenteurs de l’un de ces documents, n’ont pas besoin du récépissé d’enrôlement biométrique délivré par l’Office nationale d’identification (ONI) en Côte d’Ivoire, pour se faire identifier».

Le communiqué indique, par ailleurs que, les chefs de communauté, les délégués consulaires, et les leaders d’associations burkinabè  sont invités à faire une large diffusion de cette information au sein de la communauté.

Yannick Kobo

 

 

Articles connexes

Leave a comment