@Informateur.info- Une centaine de veuves et des orphelins de la commune de Pouytenga, dans le Centre-Est du Burkina Faso, ont reçu, le vendredi 16 avril dernier des kits alimentaires dans le cadre du ramadan.

Initié par l’association Agissons pour nos Villages (AGV) en partenariat avec l’organisation humanitaire H4M Belgique, ce don était composé de sacs de riz de 25kg, des pâtes alimentaires de 5Kg et des bidons d’huile de 3 litres.

Selon le premier responsable de l’association AGV, Sadate Bikienga, qui mène de nombreuses actions sociales dans la province du Kouritenga, du Ganzourghou et du Namentenga, ce sont plus de 200 veuves et orphelins qui bénéficieront à terme de ces dons dans ce mois de partage et de solidarité qu’est le ramadan.

Outres ces Kits alimentaires, Sadate Bikienga annonce des ruptures collectives du jeûne (Iftar) qui démarreront la semaine prochaine avec en prime la distribution de plus de 600 repas tout au long du Ramadan. «Au nom du bureau de l’AGV et de l’ensemble des bénéficiaires, nous adressons nos remerciements à l’ONG Humanitaire Belge H4M pour l’accompagnement conséquent pour ce ramadan. Grâce à leur soutien, des centaines de familles passeront d’excellents moments de jeûne», dira Sadate Bikienga.

D’un simple concept lancé dans la foulée de l’avènement du covid-19, il y a un an par le patron de l’entreprise SABIMA AFRICA, «Agissons pour nos villages» est devenu depuis peu, une association de droit burkinabè ayant comme objectif principal le développement socio-économique des communautés villageoises.

Grâce au dynamisme et au carnet relationnel de son initiateur, Sadate Bikienga, AGV compte à son actif de nombreuses réalisations socio-éducatives et des dons divers au profit des populations des provinces du Kouritenga, du Ganzourghou et du Namentenga. L’association AGV veut à travers une série de distribution de kits alimentaires faciliter en ce temps de ramadan, les veuves et les orphelins. Or comme le dit l’adage, «qui a charité pour son prochain a la crainte de Dieu a soin».

Alfred SIRIMA