PUBLICITE


@Informateur.info- L’alliance pour la défense de la patrie (ADP) et la convergence citoyenne et panafricaine (CCP) ont exprimé leur totale adhésion à l’appel à une journée de protestation, qui aura lieu le 29 novembre prochain, sur le territoire national pour dire non à l’augmentation unilatérale du prix du carburant, initiée par la coalition contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC) et la confédération générale du travail du Burkina (CGT-B). L’ADP et la CCP ont donné leur position à travers une communication rendue publique ce lundi 26 novembre.

 

Selon les organisateurs, cette journée nationale de protestation sera ponctuée de 24 heures de grève, et prendra diverses formes en fonction des localités. Le clou de cette journée sera matérialisé par une marche-meeting à Ouagadougou.

 

Dans cette dynamique, l’ADP et la CCP appellent les populations à une forte mobilisation le 29 novembre 2018 sur l’ensemble du territoire national, afin de contraindre le gouvernement Thieba à revoir sa copie, en annulant sa décision impopulaire d’augmentation du prix du carburant.

Pour rappel, la décision du gouvernement du Burkina Faso relative à l’augmentation du prix du carburant, est entrée en vigueur le 9 novembre dernier, sur l’étendue du territoire national.

 

Yannick Kobo

 

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment