PUBLICITE


Les acteurs du projet de promotion du riz local demandent la reconduction de l’initiative. C’était à l’occasion de l’atelier de validation et d’évaluation dudit projet ce lundi 25 juin 2018 à Yamoussoukro.

Produire du riz local en quantité et en qualité afin de permettre à la Côte d’Ivoire d’être autosuffisante. C’est dans cette optique que la coopération Ivoiro-Japonaise a exécuté plusieurs projets agricoles dont celui de la promotion du riz local (PRORIL). Ce projet qui a débuté en février 2014 est basé à Yamoussoukro, capitale politique ivoirienne. Les activités sont essentiellement portées sur la chaîne  des valeurs du riz, notamment la production des semences, du riz de masse, la commercialisation et la transformation. Avec un  autre volet sur le renforcement des capacités. Ce projet tirant à sa fin, les acteurs ivoiriens sont présentement à Yamoussoukro pour un atelier de validation. L’objectif principal dudit projet vise à augmenter le volume de des ventes de riz local dans la zone ciblée à savoir Yamoussoukro, Bouaké et Abidjan. Aussi, renforcer les capacités techniques des producteurs et des usiniers. Egalement, favoriser l’accès des producteurs aux intrants et contribuer à l’augmentation de la consommation du riz local.

L’atelier qui se tient ce lundi 25 juin 2018 a pour objectif global de tirer les conclusions finales par les acteurs et les partenaires du projet. Le coordonnateur du projet, l’ingénieur agronome en chef au ministère de l’agriculture et du développement rural, Dogbo Meli Louis, a fait la présentation sommaire et passé en revue toutes les activités menées depuis la mise en place du projet en février 2014. Le secrétaire général de la préfecture, Coulibaly Yaya, représentant le préfet Brou Kouamé, a indiqué que l’ambition du gouvernement ivoirien est d’être autosuffisant en riz local. Il a par ailleurs souhaité au non de l’Etat de Côte d’Ivoire, la reconduction de ce projet par les partenaires Japonais.

Armand Koffi

Correspondant Régional

 

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment