@Informateur.info- Les présidents du Nigeria et du Ghana, Muhammadu Buhari et Nana Akufo-Addo sont annoncés à Abidjan, “dans les prochaines heures” pour une médiation entre le pouvoir et l’opposition.

L’information émane de Seth Koko, président de Alternative-CI, Représentant diplomatique de la coalition de l’opposition ivoirienne qui l’a publiée, ce jeudi, sur son compte Twitter, après le lancement officiel de la campagne électorale présidentielle.

Interrogé sur le timing de cette médiation menée par le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, président en exercice de la CEDEAO et son homologue nigérian, M. Koko a répondu qu’il n’est pas encore tard. “La crise ne fait que commencer”, a-t-il ajouté.

Pour rappel, le président statutaire du FPI, Pascal Affi N’Guessan et Henri Konan Bédié, président du PDCI, candidats retenus par le Conseil constitutionnel ont lancé, jeudi, un “boycott actif” du processus électoral en application du mot d’ordre de “désobéissance civile” pour protester contre le 3è mandat du président Alassane Ouattara.

Geneviève MADINA