Henri Konan Bédié serait dans le collimateur du pouvoir

@Informateur.info-Dans un post qu’il a publié, ce mercredi 24 juin 2020, sur sa page facebook, l’analyste politique pro-Soro, Mamadou Traoré, s’inquiète d’une probable invalidation de la candidature de Henri Konan Bédié qui passe pour le plus sérieux challenger du RDHP à la présidentielle d’octobre prochain. Argument à l’appui, il pense que Bédié pourrait être victime, à l’instar de Guillaume Soro, d’un complot visant à l’écarter. Ci-dessous son analyse.

“Après l’annonce de la candidature de Bédié, l’état major du Restaurant est ébranlé. Il ne sait pas comment s’organiser pour faire tomber Bédié surtout que jusqu’à présent leur candidat officiel est indisponible pour cause de santé. Surtout également que l’opposition, composée de Guillaume Soro,de Laurent Gbagbo,de Mabri Toikeusse,de Blé Goudé,pour ne citer que ceux là,est prête à se mobiliser comme un seul homme,pour soutenir Bédié au cas où ,par des artifices juridiques,tous ceux que je viens de citer, venaient à être exclus de la compétition électorale.

J’avoue que Bédié lui même n’est pas à l’abri d’une exclusion à l’élection présidentielle. Et je pense que l’argument que nos gens du Restaurant sont en train de préparer dans leur laboratoire de faux complots, c’est celui relatif à l’attaque djihadiste de Kafolo. Je pense que ce n’est pas gratuit le fait que le Ministre de la défense ait annoncé que les djihadistes ont attaqué Kafolo avec la complicité et le soutien de l’opposition.

Vous remarquerez que cette fois,le nom de Guillaume Soro n’a pas été cité nommément même si ce ne serait pas surprenant que son nom y soit mêlé. Ils sont tellement prévisibles nos amis du Restaurant ! Toujours la même stratégie et les mêmes discours. Cette fois, c’est plutôt l’opposition dans sa grande majorité qui est citée. Et c’est une préparation des esprits à accuser Bédié afin de l’écarter de la compétition électorale.

N’oubliez pas que j’avais alerté,il y a peu, que nos gens du Restaurant seraient en train de préparer un complot contre Bédié en l’accusant de tentative de déstabilisation des institutions de la République. Et,ils ont commencé à préparer les esprits des ivoiriens à accueillir un tel complot en faisant allusion au général Michel Gueu qui les a lâché pour devenir l’un des lieutenants de Bédié. Je rappelle que le général Gueu est un ancien rebelle.
Il fut le tout premier chef d’état major des forces armées des forces nouvelles. Il a été par la suite remplacé par le général Soumaila Bakayoko lorsqu’il est entré au gouvernement.
Je rappelle que c’est le général Gueu qui a confectionné tous les plans d’attaque des villes par la rébellion quand cette dernière, après avoir pris les villes de Bouaké et de Korhogo,a décidé de prendre les autres villes.

Je me souviens avoir reçu à déjeuner le général Gueu à Boundiali chez un ami, lorsque qu’avec le colonel Deli Gaspard, paix à son âme,ils ont conduit les troupes pour aller attaquer et prendre la ville de Séguéla. C’était, si mes souvenirs sont bons,en novembre 2002. Je rappelle également que le général Gueu fut reconnu comme l’un des grands stratèges militaires de la rébellion. C’est lui qui a conçu et organisé, avec l’apport stratégique des comzones, le plan d’offensive militaire sur Abidjan en mars 2011.

Je rappelle enfin que le général Gueu fut le coordonnateur de la sécurité de Guillaume Soro à la Primature, il fut également le chef d’état major particulier du chef de l’État avant d’être remercié par ce dernier lorsqu’il a pris sa retraite. Une fois remercié par le Chef de l’État,le général Gueu Michel fut nommé PCA de la CI-TELCOM. Un poste ,dans une structure en faillite, où il s’ennuyait véritablement avant d’être également remercié. C’est après cela qu’il a décidé de rejoindre Bédié pour faire de la politique étant dorénavant un militaire à la retraite.

Nos gens du Restaurant connaissent très bien les capacités militaires du général Gueu Michel. Et ils n’ont pas apprécié qu’il rejoigne Bédié comme ils n’ont pas apprécié le rapprochement de Guillaume Soro avec Bédié. Et pour cela, ils vont lui faire payer cette initiative.C’est donc à travers lui qu’il y a toutes les chances qu’ils accusent Bédié d’être complice avec les djihadistes.

Ils vont surement faire un lien entre lui et Guillaume Soro pour mettre sur leur dos la complicité avec les djihadistes qui ont attaqué Kafolo. Si en 2000, Bédié a été exclus de l’élection présidentielle par le général Guei,nos amis du Restaurant ne se gêneront pas pour récidiver dans ce sens. Ainsi, Guillaume Soro, Bédié, Laurent Gbagbo et Blé Goudé exclus de l’élection présidentielle,ils sont convaincus de passer haut les mains en octobre 2020.
J’espère me tromper de jugement.

Mais oublient-ils que cette stratégie n’a pas profité au général Guei et à Laurent Gbagbo qui fut son complice dans cette stratégie d’exclusion de candidats de poids en octobre 2000?
Ne dit-on pas que les mêmes causes produisent les mêmes effets?
Nos amis du Restaurant sont en train de nous entraîner tout droit dans le mur.
Que Dieu nous garde !