PUBLICITE


Informateur.info- Le président du Font Populaire Ivoirien, Pascal Affi N’Guessan sera de la course à la présidentielle du 25 octobre prochain en Côte d’Ivoire. Le pied à l’étrier, ce samedi 08 août, à l’occasion de son investiture devant des centaines de militants, le chef du parti de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo croit en ses chances de battre le président Alassane Ouattara.

Pascal Affi N’Guessan, le chef du parti de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, investi samedi candidat à la présidentielle du 25 octobre, “ambitionne” de battre le président Alassane Ouattara, le grand favori, au deuxième tour en “rassemblant” toute l’opposition. « Le FPI ambitionne de battre M. Ouattara dès le premier tour si possible, et dans tous les cas au deuxième tour en rassemblant toute l’opposition », a-t-il martelé. Tout en instant sur la nécessité pour l’opposition d’être unie. Pour celui que le RHDP considère comme son principal challenger à ses élections, le président Alassane Ouattara a échoué à réconcilier les Ivoiriens. «Ouattara n’a pas réalisé la réconciliation nationale. Les Ivoiriens se plaignent. Il n’a pas fait la paix. En définitive, son bilan est négatif à tous points de vue», a commenté le président du FPI.

Jean François Fall, Informateur.info

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment