@Informateur.info- Depuis le début de la journée ce dimanche 18 octobre 2020, les bureaux de vote ont ouvert leurs portes en Guinée dans le cadre de l’élection présidentielle. 12 candidats dont le président sortant Alpha Condé et son opposant Cellou Dalein Diallo sont en lice.

Ce sont 5,5 millions d’électeurs qui sont appelés aux urnes pour élire le nouveau président dans un climat pour le moins tendu marqué notamment par des oppositions fortes à un 3e mandat d’Alpha Condé. Ainsi, dans la nuit de jeudi à vendredi, un officier de l’armée a été tué dans l’attaque d’un camp militaire à plus de 100 km de Conakry. Sur le terrain, la CEDEAO a déployé une mission d’observateurs à court terme présidé par Jose Maria Neves, ancien Premier ministre du Cap-Vert.

Cette mission est composée de 116 Observateurs dont 16 experts à long terme (OLT) et 100 observateurs à court terme (OCT) comprenant des représentants des ambassadeurs accrédités près la CEDEAO, du Parlement de la CEDEAO, de la Cour de justice communautaire de la CEDEAO, des Commissions électorales, des Organisations de la société civile, des Médias et des experts électoraux de la région formés au Centre Kofi Annan à Accra au Ghana.

La communauté internationale craint des violences dans ce pays où des manifestations pourraient rapidement éclater à l’annonce des résultats du scrutin.

Steven IBRAHIM