@Infomateur.info- Plusieurs candidats à la présidentielle au Burkina Faso, ce dimanche 22 novembre 2020, ont publié dans la matinée sur les réseaux sociaux leur vote dans leurs différents centres, autant à Ouagadougou dans la capitale qu’à l’intérieur du pays.

Me Gilbert Noël Ouédraogo, candidat de l’Adf/Rda est l’un des premiers candidats à avoir voté. Le patron du parti de l’éléphant s’est acquitté de son droit civique dans son fief de Ouahigouya au secteur 2, à l’école Wend-Pengre aux alentours de 7 heures. Au terme de son voté, Gilbert Noël Ouédraogo a eu une pensée pour les victimes du terrorisme et les déplacés internes. «Il faut que les choses changent», a-t-il lancé.

Le candidat du MPP, Roch Marc Christian Kaboré a également voté dans la matinée, de ce dimanche, avant d’exhorter ses compatriotes à aller voter. Le chef de l’Etat a aussi eu une pensée pour les forces de défense à l’occasion de son vote.

De son côté, Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition politique et candidat de l’Upc a lui également voté autour de 10 heures au bureau de vote 1 de l’école franco arabe de Zogona, à Ouagadougou. Après son vote, Zéphirin Diabré a appelé les Burkinabè qui le désirent à aller assister aux dépouillements des résultats après 18 heures. «C’est la loi qui leur donne cette possibilité. Aucun président de bureau de vote ne peut vous interdire de venir assister à un dépouillement. Il faut donc que les citoyens aillent ce soir à partir de 18h au niveau des bureaux de vote pour être témoins du comptage des résultats», a-t-il conseillé.

Même exercice pour le candidat du CDP, Eddie Komboïgo, qui a voté à l’école Bogodogo Est à Zogona dans la capitale burkinabè.

Faut-il le rappeler, ce sont 6.490.144 électeurs burkinabè y compris ceux de l’extérieur qui sont appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et 127 députés.

Alfred SIRIMA