@Informateur.info- Ouverts à 6 heures, ce dimanche matin, les bureaux de vote du Consulat général d’Abidjan (12 au total y compris ceux de l’Ambassade) ont accueilli les nombreux électeurs burkinabè avec au premier rang Mahamadou Zongo, Ambassadeur du Burkina Faso près de la République de Côte d’Ivoire selon qui, le vote de la Diaspora est “un acte historique”.

C’est à 8h46mn que le chef de la Représentation diplomatique burkinabè a accompli son devoir civique au terme duquel l’Ambassadeur Zongo s’est confié à la presse.

C’est un sentiment de fierté pour tout burkinabè de l’Extérieur qui vote pour la première fois. C’est un acte historique qui traduit l’engagement du président du Faso qui avait du vote de ses compatriotes de l’extérieur une priorité. La présence massive des électeurs est la preuve patente que nos compatriotes avaient soif d’exprimer leur choix“, a déclaré Mahamadou Zongo, saluant la discipline observée par les électeurs.

Par ailleurs, il s’est réjoui du calme et de la “pondération” des différents représentants des candidats lors de la campagne électorale en Côte d’Ivoire. “Aucun incident pendant cette période ne nous a été signalé. C’est à l’honneur des partis politiques représentés en Côte d’Ivoire. Les choses se passent bien”, a admis M. Zongo exprimant sa gratitude aux autorités ivoiriennes qui nous ont “facilité le déroulement de ce scrutin sur le sol ivoirien”, a-t-il conclu.

Géneviève MADINA