«Je me porte candidat à la présidentielle du 29 juillet 2018 ». C’est par ces mots que le président malien Ibrahim Boubacar Kéita (IBK) a annoncé officiellement sa candidature aux prochaines élections présidentielles dans son pays. Pour ce faire, la télévision s’est déplacée au domicile privé du chef d’Etat malien.

Le président IBK justifie sa décision par le fait qu’il  ressent simplement et seulement le profond désir de poursuivre son devoir qui est de servir au mieux le Mali, en ces heures où les incertitudes ne sont pas encore totalement levées.

Notons qu’il rejoint à cette présidentielle, une vingtaine d’autres candidats déclarés.

Yannick Kobo