@Informateur.info- L’Autorité nationale indépendante de l’élection (ANIE) présidentielle d’Algérie a déclaré le candidat Abdelmadjid Tebboune vainqueur, avec 58,15% des suffrages, dès le premier tour du scrutin de jeudi marqué par une forte abstention, enregistrant un taux de participation de 40%.

Cet ancien haut fonctionnaire de carrière de 74 ans, plusieurs fois préfet et ministre, a été Premier ministre de son prédécesseur en 2017. Un poste qu’il a occupé tout juste trois mois avant d’être remercié après avoir tenu des propos sur la corruption, et s’être attaqué aux oligarques proches d’ Abdelatif Bouteflika.

Quoique toujours membre du Comité central du FLN (ex-parti au pouvoir), Abdelmadjid Tebboune s’est présenté comme candidat indépendant à ce scrutin où Il a recueilli 4 945 116 voix sur 6,9 millions d’électeurs soit 58,15%, devançant, largement, Abdelkader Bengrina qui totalise 17% des votes, Alis Benflis 10.55%, Azzedine Mihoubi 7,26% et Abdelaziz Belaïd 6,66%. Le successeur d’Abdelatif Bouteflika est père d’un enfant, Khaled Tebboune.

Geneviève MADINA