@Informateur.info- Dans un post publié le mercredi sur sa page facebook, l’ex- Premier ministre de la transition burkinabè indique qu’il a accepté le poste de président d’honneur du Mouvement patriotique du Salut. La formation politique qui va porter ses ambitions présidentielles. Ci-dessous la déclaration.

Chers amis et chers compatriotes, je suis ému moi-même par la nouvelle que je vais vous annoncer. Vous vous souvenez certainement du lancement des activités du Mouvement Patriotique pour le Salut (MPS) le 27 juillet dernier à Tenkodogo. J’avais alors comme plusieurs d’entre vous marqué ma satisfaction de voir des jeunes compatriotes hommes et femmes, de tout âge de toute religion de toutes les régions de notre pays et de toute condition sociale, prendre l’engagement de lutter pour redonner l’espoir à notre peuple.


J’ai déjà longtemps cheminé avec plusieurs d’entre eux mais surtout en particulier avec le Professeur Loada président du parti pour qui j’ai beaucoup d’estime et de considération au regard des valeurs que nous partageons. Lui comme moi pense que l’engagement politique est un sacerdoce, un service bénévole au service de la communauté. Cependant la gouvernance actuelle de notre pays laisse voir que ceux qui nous dirigent n’ont pas cette même conception de la politique mais bien au contraire l’exercent comme un dividende obtenu d’un investissement privé. Ils ont par leur conception jouissive du pouvoir plongé notre pays dans un chaos indescriptible. Ceci s’explique par le fait qu’ils n’ont évidemment aucun esprit de sacrifice.


Convaincu qu’ensemble nous pouvons redresser la barque avant qu’il ne soit trop tard, j’ai marqué mon accord pour accompagner le MPS par mes conseils et toutes mes énergies autant que cela sera nécessaire. Il m’a donc été proposé d’intégrer le haut conseil du parti et d’occuper la position très honorable de président d’honneur, ce que j’ai naturellement accepté avec responsabilité.

À vous tous qui me suivez sur mes canaux de communication je réserve la primeur de cette information en attendant que le MPS la communique à l’opinion nationale et internationale conformément aux dispositions de ses statuts et règlements.
Puisse le Seigneur Dieu Tout-puissant m’accorder la force de répondre aux attentes des militants du parti et celles de tous les Burkinabé qui aspirent à des lendemains meilleurs.
Que Dieu bénisse le Burkina Faso!

C’est ensemble que nous bâtirons un Burkina meilleur!!!

Articles connexes

Leave a comment