@Informateur.info- Guillaume Soro a accordé en fin de journée le vendredi 18 octobre 2019 une interview exclusive à RFI et France 24. Au cours de l’échange, avec les médias français, l’ancien président de l’assemblée nationale n’a pas manqué de se montrer pessimiste au sujet de la présidentielle prévue dans un an en Côte d’Ivoire.

Cause de l’inquiétude affichée par le candidat déclaré à cette élection, la Commission électorale indépendante (CEI).

“Cette commission électorale indépendante mise en place est aux ordres”, a décrié le président du Comité Politique.

Pour Guillaume Soro, “cette commission électorale indépendante va brûler la Côte d’Ivoire.

L’ancien Premier ministre qui avait été au cœur de l’organisation de la présidentielle de 2010 a déplore le fait que malgré cette situation, certains choisissent de ne pas agir et de” regarder ailleurs.

“J’ai décidé de prendre mon destin en main et je ferais cavalier seul”, a indiqué l’ancien leader estudiantin au cours de l’entretien qui a duré une quinzaine de minutes

Pour 2020, Guillaume Soro dit croire en ces chances. Il a ainsi relevé le soutien dont il bénéfice au sein de la population ivoirienne.
.
«J’ai lancé mon mouvement J’ai déjà 7000 abonnés en ligne», a-il précisé. Pour ce qui est de sa relation avec Alassane Ouattara, Guillaume Soro assure que sur le plan politique, la rupture est effective.

Abraham KOUASSI