Kadré Désiré Ouédraogo

@Informateur.info- Candidat déclaré à la présidentielle de novembre prochain au Burkina Faso, Kadré Désiré Ouédraogo ne compte pas moins sur les voies de ses compatriotes de la diaspora burkinabè de Côte d’Ivoire (appelés à voter pour la première fois cette année) dans sa quête du graal.

Celui dont on soupçonne, à tort ou à raison, la candidature d’avoir été suscité par ceux qu’on appelait encore récemment au CDP les «dissidents» cornaqués par Boureima Badini, Léonce Koné, Assimi Koanda, avec la bénédiction du frère cadet de Blaise Compaoré, François Compoaré, veut s’appuyer sur quelques voix de l’électoral de ses compatriotes en Côte d’Ivoire.

A(re) lire Présidentielle 2020: Roch Kaboré remet le pied à l’étrier

En effet, outre Boureima Badini qui manœuvre discrètement en faveur de l’ex-Premier ministre burkinabè au sein de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire, le Pr Mamadou Djibo, Conseiller de Guillaume Soro (malheureusement en détention depuis décembre 2019) était devenu la cheville ouvrière de la promotion du candidat KDO en Côte d’Ivoire.

Depuis 8 mois que l’universitaire est absent, c’est Ouédraogo Souleymane, un chef contesté de la communauté burkinabè de la commune d’Adjamé qui a pris les devants du terrain politique. Ce dernier ratisse pour le compte du «Mouvement Agir Ensemble», parti politique né en septembre 2019 avec l’objectif de porter l’ambition politique de l’ex- président de la Commission de la communauté des Etas de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

A(re)lire Présidentielle 2020: Zéphirin Diabré dénonce des ministres “brouteurs”

Originaire de Sanmantenga, tout comme le candidat qu’il soutient (KDO venant du Boussouma), Ouédraogo Souleymane joue à fond sur la carte provinciale en Côte d’Ivoire en vue de constituer un électorat à Kadré Désiré Ouédraogo. Une approche qui suscite pas mal de commentaires sur lesquels, d’ailleurs, nous y reviendrons!

En termes d’électorat de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire, il faut aussi reconnaître qu’il n’y a pas d’enjeu majeur cette année. Avec seulement 5.553 électeurs inscrits dans les 4 lieux de vote retenus pour l’heure, il faut s’attendre à ce que les candidats en lice se taillent plutôt des croupières.

A(re)lire Présidentielle 2020: Eddie Komboïgo investi par le CDP devant des milliers de militants

Faut-il le rappeler, Kadré Désiré Ouédraogo a annoncé le 16 février 2019 à Bobo Dioulasso, à la surprise générale, sa candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso. Motivant cette décision par l’appel de plusieurs militants issus de divers partis politiques et d’associations.

Le 25 septembre 2019, il démissionnera officiellement du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), au lendemain d’un congrès qui a vu exclure des rangs du parti plusieurs de ses «lieutenants» pour indiscipline notoire.

Jean François FALL